Ça faut un village - apprendre à lâcher prise

Souvent, en pensant aux moments clés dans nos vies, généralement il en a un protagoniste et un antagoniste qui se présente en chaque ère de notre vie.


Avec le recul, nous reconnaissons souvent le pourquoi et la croissance qui ont déroulés à cause de ces belles moments et ces moments qui nous a écrasés.

Ces leçons.


Ces leçons de vie qui pouvaient seulement été appris, par ces quelques spéciaux, qui ont joués leurs rôles en nous façonnant à devenir le qui que nous sommes à cet moment au présent. Bien que ça peut prendre un peu plus de temps à voir les moments qui sont rempli avec la peine et de les chérir pour les cadeaux que ces moments nous a laissés, ce temps arrivera.


Si. Je suppose que je peux voir la raison pourquoi les choses ont déroulé d’une manière pareil dans ma vie quand je refléchisse un peu.


Les personnes, les endroits et les choses.


Nous devenons si accrochés aux personnes, aux endroits et aux choses dans nos vies.


Souvent oubliant la signification des débuts, sans vergogne consommant, s’accrochant et désirant de plus quand nous sommes au coeur de ces expériences, permettant à ces mémoires et moments de nous façonnant, tout en ignorer l’inévitabilité des adieux.


Évitant la simple vérité que, dans une manière ou une autre, la vie exige de lâcher prise.

Beaucoup de ce que nous expérimentons nous nous formons, d’une manière ou un autre… et quand ce travail devient un fait accompli, ces personnes, ces endroits et ces choses commence à s’estomper. Laissant pour toujours une empreinte sur nos âmes, influençant la façon dont nous abordons les prochaines étapes de notre vie.


Mais pourquoi est-ce que les personnes, les endroits, et les choses doivent s’estomper? Je ne veux pas à avoir lâcher prise ou à dire adieux… ! Pourquoi pas juste tenir à ce qui me plaît ?!

Ils disent que ça faut un village…