top of page

Définir le tissu culturel de la collectivité

Updated: Aug 28, 2022

Les mots portes du poids.


Les choses que nous disons ont la capacité de changée les attitudes et perspectives, les emotions et croyances, au centre de chacun de nous.


Ce qu’on disent et la façon qu’on les disent crées de l’impact, et l’a fait depuis le commencement de l’hasard litéraire, ou « l’ordre symbolique » que nous appelons le langage.



Comment réconcilier entre les mots qui sont émouvant, mais ne portent pas de profondeur ?


Le fait que cette dichotomie existe, prouve intéressante.

Que nous pouvons utilisés des mots et créé des ondulations d’anticipation, pourtant la communication, en soi, manque de profondeur.

Les mots partagés avec aucune intention de réaliser les engagements pris.


Destructeur dans de nombreux cas, et décevant.


Les communautés sont bâti et détruit à cause des mots que nous choisissons à utiliser.


Les mots partagés dans les endroits publiques ou privés, modifie l’évolution de nos communautés, pour mieux ou pire. Si c’est le cas que nous voyons la bénéfice d’une communauté, et nous voulons soutenir les communautés qui nous rendent fiers, nous devons les protégés de ceux où leurs mots manque de substance.


En déterminant à quel niveau, nous devrons sérieusement considérés les pensées, valeurs et attitudes démontrés pour ceux qui nous entoure, une importante caractérisque à considéré et leurs dispositions.


Attendez une minute. Comment puisque la disposition d’une telle personne peut m’indiquer à quel point je devrais prendre leurs paroles au sérieux ? N’est-ce pas un peu critique ?


Il a une différence entre porter un jugement et faire preuve de discernment.


Beaucoup des personnes portent la désire de faire du bien, de porter une différence, mais manque la disposition de réaliser ces ambitions. Pour en y reconnaître, en nous mêmes et les autres, veut dire que nous faisons preuve de discernement - pas du judgment.


Si c’est le cas que nous voudrons bâtir des communautés qui crées des environnements où l’opportunité de réussir pour chacun et soutenu, protégé et autorisé, les fondations de cette communauté doivent être construits avec des attitudes qui comprennent les prédispositions communales.


Des attitudes et valeurs qui nourrisse la communauté, contre les attitudes et valeurs qui risquent de détruire la communauté.


Il en a des sortes de disposition qui sont facile à remarquer, et éviter par la suite.


Nous tous pouvons observer ceux qui sans fiche des autres, qui sont confortablement indignes de confiance et qui portent des croyances profondément égoïste.


Il en a aussi des autres dispositions, qui sont nuisibles d’une manière presque par hasard.


Il en a beaucoup qui adorent la communauté comme concept, qui chérisse l’idéale, mais pourtant ne reconnais pas que leurs propre lutte intérieure contre l’envie et la désire de dominer les autres, avec aussi le vouloir de porter influence aux autres, interfère avec leurs aspirations de participer et de co-construite, la communauté.

Est-ce vraiment juste de cibler des gens qui veulent aider, mais qui luttent contre leurs propres insécurités ?! C’est un peu dur quand même …


Ce qui nous avons, ce qui nous portons en terms de nos compétences, nos talents et nos dons - sont toujours ce qui nous avons besoins pour soutenir nos communautés.


Si nous sommes trop occupé à nos dévaloriser et nous focalisons sur ce que les autres amène, cela impacte notre capacité à contribuer, car notre concentration est interne.

Quand il existe une distance entre qui nous voudrons être et qui nous sommes à maintenant - la manière dont nous gérons cette disparité est la caractéristique qui distingue la croissance de soi avec la regression.


Participant et co-créant la communauté, commence avec la valorisation de soi, comme individu.


Une communauté qui valorise la différence, n’engage pas avec comparison, ou mieux dit, la comparison compétitive.

Puisque nos communautés font reflections des individus, ils sont aussi des reflexions de chacun de nous.


Protégeons nos communautés en premièrement valorisant nos différences, reconnaissent que notre potentiel et raison d’être sont seulement limités pas les comportements et tendance comparatives.


Vous êtes tous ce qui vous devrez être, la manière dont vous contribuez à vos communautés et dépendant à votre capacité à intérioriser ce fait comme vérité.


S’embrasser, honorer son individualité, c’est d’abord ce qui construit et renforce la communauté.







Recent Posts

See All

Comments


bottom of page