Search
  • Rachelle Innocent

La fausseté du rôle parental de référence

Updated: Aug 7

Je considère le rôle parentale comme un sport hélicoïdal.


C’est quoi les sports hélicoïdaux ?


Le genre de sport où le progrès est selon l’individu. Les sports hélicoïdaux donnes une plate-forme où chaque participant peut chercher à créer de nouveau une relation avec soi; en prenant les souffrances et les risques, chacun à ça propre degré, pour achever les buts personnels*.

Selon moi, vous êtes en train de décrivez les sports traditionnels.


Pas vraiment. Puisque les sports hélicoïdaux dé-souligne les contre-rails, les règles et aussi les contraintes programmés dans les sports traditionnels*. En autre mots, les sports hélicoïdaux sont libres des micro-gestions des experts.

Dans les sports hélicoïdaux, le concept de la prédestination n’est pas pertinent*. L’accent est mis sur l’apprentissage, l’itération et le progrès, comme cela s’est défini par vous même.

Il y a des règles pour être bon parent, j’ai lu à leur sujet.

Vous pouvez lire tous les livres et vous inscrire à tous les séminaires. Pourtant, ça ne va pas prendre longtemps pour réaliser qu’un enfant n’est jamais comme un autre. Il n’existe pas une carte fiable qui va vous communiquez tous ce que vous avez besoin de savoir pour élever votre enfant pour qu’ils/elles deviennent bien équilibrés et équipés pour la vie, ce qui est pourquoi l’anecdote du sport hélicoïdal marche si bien.

L’éducation moderne a renforcé un notion de la centralisation et la standardisation des enfants, tout en diminuant élever les enfants à une sommaire des hypothèses construit sur des moyennes*. Ce qui laisse une marge d’erreur assez grande si nous pensons sur comment nous relions l’individualité de nos enfants à un benchmark abstrait.

C’est quoi qui est si mal si nous voulons que le développement de nos enfants s’aligne avec le benchmark ?


Alors, tous les théories pédagogiques sont basées sur les “théories des étapes” de la développement humaine*. Tout les théories des étapes fait référence aux enfants avec les moyennes. Il n’y a pas un enfant qui est représenté pas la moyenne du benchmark.


Cet benchmark représente une amalgamation des buts individuels, les succès personnels et aussi les défis, tous réduits en une mesure quantitative singulier. Beaucoup des nuances et individuation sont perdu dans une représentation moyenne. Ce qui crée beaucoup des problèmatiques en terme de notre compréhension de la croissance et le développement d’une humain.

Pourquoi ?


Nos vies sont des histoires non-écrit et personnel. Alors que la société peut essayer de renforcer des attentes qui met de la pression sur vous pour achever des objectifs collectifs, les expériences vécus sont individuels et non collectifs; personnels et non influencé par les normes de la société avec qui vous vous judge.


Si rien d’autres, poussez vers les benchmarks, ou même vous trouvant bien au-delà, est une bonne recette pour déclencher les complexes d’infériorité ou de supériorité, rempli avec l’angoisse et les insécurités. Pendant tout ce temps, vous êtes en concurrence avec la création de l’imagination collectif, puisque les lambdas, Joe & Jane, n’ont jamais existé.

Si vous n’êtes pas en accord avec les benchmarks, c’est quoi que vous utilisez comme mesure de réussite ?


Moi même. Qui je suis aujourd’hui, en comparaison de qui j’étais hier.


Je ne suis pas sûr ce que j’aurais pu faire de ma vie si je n’avais pas mes luttes très personnelles et mes points de croissance. Si ma vie n’avais pas ces expériences, comment pourrais-je définir sa valeur ? Je ne suis pas sûr. Je crois que nos expériences et histoires personnels sont inscrits dans l’unicité de soi, comme les empreintes. Si j'avais rien de personnel liée à mes histoires, je ne suis pas sûr si j’aurais l’envie de partager les détails avec les autres.

L’évidence dans mes expériences démontre que les personnes lambda, adultes et enfants, n’existe pas. Ce qui est triste est que l’individu lambda restes encore la base des théories sociales*.


Les construits abstraits et artificielles qui sont les lambdas “Joe & Jane,” ne vous dites rien de valable au sujet de vos enfants très réelles et non abstraits. Les gens existes, chacun avec leur propre histoire, leur propre triomphe et vicissitudes, leurs propres buts et défis. Tous profondément personnels et intimes.


Alors que la somme de nos individualités forme le tissu culturel de notre identité social collective, qui nous sommes, comme nous sommes est assez. Si nous croyons que je dis la vérité, nous pouvons transmettre cette connaissance à nos enfants, les celles que nous devrons soutenir, protéger et autonomiser.

Il y a la beauté et la valeur dans chacun de nos trajets personnels que le benchmark ne peut pas communiquer.


Ne vous laisse pas vous fondre dans le benchmark. Brillez sur votre chemin.



(*) Textes tiré de, John Gatto, The Underground History of American Education, 2000


5 views

2018-2020 by Project Purpose Incorporated ©

  • Instagram Handle