La perspective à posteriori

Updated: Feb 12

L’impact de la reconnaissance est souvent sous-estimé.


Plus précisément, l’expression d’appréciation aux autres, intérieurement à nous mêmes, et à propos aux situations dont nous nous trouves.


L’appréciation des petits moments et des grandes moments, aussi.


C’est souvent avec le recul, lorsque nous regardons en arrière et souvient les temps où nous avons sentis de vraie et totale misère, que nous commençons à sourire, en pensant à les cadeaux que ces moments nous avons laissés.


C’est souvent avec le recul, que nous apprécions la force que nous avons trouvés en nous mêmes pour continuer à foncer, et d’arriver où nous nous trouvons à ce moment précis.


Pour la plupart entre nous, ça prends du temps pour développer un appréciation pour les moments et les mémoires qui nous a formés.

Les moments qui m’a formé ?! En vrai, c’est plutôt les moments et mémoires qui m’a écrasé.


Je vous prie de différer.


Chacun entre nous avons subis des moments cruciaux dans nos vies, ancré dans des expériences positif ou négatif, qui portaient la puissance pour propulser chacun de nous en avant.

Vous allez trouver, encastré dans vos expériences, la puissance de survie, de s’épanouir, de focaliser sur quelques choses qui porte le potentiel de vous propulser au-delà de cette situation.

N’importe si le choix est de se montrer à la hauteur de l’occasion, ou même si vous luttant sous le poids de la nécessité de choisir, nous avons chacun des moments cruciaux qui portent l’opportunité de faire certains choix.


Vos circonstances au présent sont le reflet de choix passé.


Il a une certaine beauté quand nous reconnaissons la vérité inhérente dans cette phrase.