Search
  • Rachelle Innocent

Le paradoxe de temps dans le rôle parental

2-3 heures par jour est le maximum de temps de qualité que la moyenne des parents peuvent partager avec leurs enfants. Cela traduit à environ 8-10% d’une journée de 24H.


Les parents doivent investir le temps, nourrissant le développement émotionnel et mentale de leurs enfants, tout en façonnants leurs sens innés de la moralité et en cultivants leurs intelligence sociale. Les parents sont chargés avec la responsabilité d’aider leurs enfant à devenir des citoyens performants et actifs - avec seulement 2-3 heures par jour. C’est beaucoup demander, non ?

Au présent, le temps passé avec les enfants a beaucoup améliorer de 50 années avant. Apparemment les générations précédent ont passés encore moins de temps avec leurs enfants. Ce qui nous amenons à la question suivante :


Si vous avez à votre disposition la possibilité de créer votre propre horaire, pour satisfaire vos besoins et les besoins de votre famille, combien de temps auriez-vous alloueriez pour élever vos enfants ?

Tout en prenant en considération que non deux enfants ne sont pas les mêmes, que leurs besoins et attentes sont différentes. Il a des enfants qui ont besoins plus de temps et attention que des autres.


L’idée qu’il exists une range temps normale, qu’un enfant peut s’attendre de vous est une construction sociale faussé. Les théoricien(nnes) des stages de développement ont vraiment capitalisé sur l’idée que les enfants qui font parties des observations aberrantes ou atypiques de la moyenne sont anormal - ce n’est pas le cas (j’ai plus à dire dans une autre blog). Les enfants vont démontrer combien de votre temps qu’ils ont besoin et c’est à toi d’adapter et voir vos enfants épanouir, ou vous fait en sorte que c’est votre enfant qui adapte et vos enfants vont commencer à avoir beaucoup de difficulté. Les enfants ne sont pas programmé pour accommoder la réalité de vos circonstances. Quand les besoins émotionnels, sociales et intellectuels des enfants ne sont pas satisfait, il en a un coût développementale qui résulte.


Néanmoins, tout le monde fait ce qu’ils peuvent. Les factures doivent être payer, nous devons mettre la nourriture sur la table, sans oublier les activités extra-scolaires et nous devons socialiser bien sûr.


Mais plus que tout décrit, la vérité que nous continuons a diminuer, ce que les enfants ont besoins le plus est de passer plus des bons temps avec leurs parents. Vos enfants ont besoins de vous. Les parents sont des fois traités comme des gardiens glorifiés, des personnes qui n’ont pas la capacité de s’occuper correctement de leurs enfants. C’est loin de la vérité.


J’ai réalisé la véritable impact de la participation des parents que je faisais mes recherches de preuve de concept. Quand j’ai commencé à impliqué les parents, et ils ont commencés à incorporés les activités à la maison, la différence en comportement été signifiante. Donc, même si 2-3 heures par jour n’est pas tout à fait beaucoup, ce temps a beaucoup plus d’impact sur le développement de vos enfants quand c’est passer avec vous qu’avec un professionnel.


C’est pour cette raison que nous offrons les ateliers parents-enfants, tirant parti l’influence parentale pour réussir à inculquer la persévérance et la force mental dans leurs enfants. Notre rôle est de guider et soutenir les parents, pas seulement en offrant une communauté, mais aussi avec les outils et exercises pour aider à focaliser sur le développement intellect et le développement du caractère des enfants.


Le confinement qui arrive avec COVID-19 nous donne beaucoup plus de temps réel face à face avec les membres de nos familles. Même si cela peut introduire un peu de la chaos, beaucoup peuvent reconnaitre des changements dans le comportement de leurs enfants liées à une augmentation d’une sens de sécurité. Avec un sens de sécurité, les enfants ont la chance d’accéder à leurs potentiels cachés.


Je ne crois pas que les enfants sont nées avec une concept de l’échec. Ils sont intrinsèquement construit pour la réussite. Ils commencent a babiller, et ramper, et marcher, tout en apprendre à manipuler et maitriser l’environnement qui les entoures. L’échec n’est pas considéré. Si un petit enfant n’atteint pas un objectif en tête la premiere fois, cette “échec” génère la surprise, la rage, la frustration et peut-être les enfants deviens indignants, mais après ils vont continuer à essayer. C’est un accomplissement après un autre.

Avec le temps qui passe et un augmentation dans la complexité des tâches, couplée avec un manque de soutien appropriée qui est disponible, les enfants commencent à internaliser les échecs, qui viennent avec l’effort, et commence à interpreter cette manque de réussite comme un manque de capacité de réussir. Ils perdent vision de la vision macro, que les échecs sont des invitations à continuer d’essayer et c’est aussi le condition préalable de la réussite.


Mettre tout cela sur le dos des parents dans cette âge modernes est irréaliste. Nous avons besoin de créer des communautés pour soutenir, protéger et autonomiser nos enfants pour qu’ils continuent à s’efforçant et à découvrir leurs potentiels uniques.


Avant l’ère de la consomption en masse, les familles occidentales été autosuffisantes. Ces familles ont cultivé et ont produit leurs nourritures, ils pouvaient cuisinés pour eux mêmes; ils pouvaient créer leurs propre savons et vêtement, ils fournissaient leurs propre transportation, divertissement, soins de santé, et assistance-vieillesse. COVID-19 nous donnons la chance to créer un version digitaline de cette réalité.


Les enfants ont besoin le temps de leurs familles et leurs communautés. Plus de temps que la société, comme il est à présent, offre. Le temps de devenir plus safe, plus persévérants et de cultiver un sens d’individualité enraciné. Les enfants ont besoins les mentorats, les leaders et les adults dans leurs communautés de renforcer leurs sens de savoir-faire jusqu’à ce qu’ils aient un modèle internalisé.

En tant qu’être humains, nous avons besoins une raison d’être pour trouver la sens dans la vie. Les prérequis de trouver la raison d’être est autonomie, l’auto-efficacité, la compassion et la concept de soi.


Ce qui nous amenons à la question clé. Si vous n’êtes pas disponible pour élever vos enfants 90% d’une journée ou une autre, qui sont les autres individus qui vous aident à élever vos enfants ?


8 views

2018-2020 by Project Purpose Incorporated ©

  • Instagram Handle