Search
  • Rachelle Innocent

Les enjeux avec la pédagogie moderne

Personnellement, j’ai une relation d’amour-haine avec la science.


C’est quoi le rapport avec la pédagogie ?

La science forme le socle de la pédagogie moderne. En tant que société, c’est très importante de comprendre comment les contributions de science ont influencées la manière dont nous éduquons nos enfants. Si il en a des problèmatiques dans la manière que nos enfants réagissent au paradigme de l’éducation, ça suit qu’il en a des problèmatiques dans les théories scientifiques sur lesquels nos modèles éducatifs sont construits.


Permettez-moi d’expliquer davantage ma déclaration d’ouverture :

  1. Ce que j’adore avec la science est la recognition que tous les théories sont assujettis à la réinterprétation. Nous nous donnons la permission d’épanouir dans notre compréhension d’un sujet, d’apprendre comment c’est liées aux autres sujets, et s’engager à poursuivre la découverte.

  2. Ce que je déteste avec la science est que beaucoup oublie que les théories sont toujours assujettis à la réinterprétation. Quand nous n’amasse pas les arguments contre, nous internions c’est théories comme des croyances intrinsèques - ce qui crée beaucoup de problèmatiques.

Pourquoi ?


La science peut seulement s’appliquer aux sujets qui peuvent être falsifié. S’il n’y a pas un façon à faire preuve que la théorie s’applique pas, ça ne peut pas rentrer dans le domaine de la science. En plus, les vérités scientifiques sont corroborées. Ce qui veut dire, la science nous donne seulement la meilleur des vérités pour le moment et une attente que nous arriverions à une meilleure vérité demain. Les faits scientifiques sont toujours sujet aux révisions, qui pose certainement des problèmatiques quand les personnes traites les théories comme des croyances intrinsèques.


Souvent nous oublions que la science aussi est influencé par les intérêts personnelles, l’économie sociale, et les politiques. Les théoriciens développementales comme Watson, Skinner, Piaget et Vygotsky sont tous considérés comme les pères de la pédagogie moderne. A ce temps, il avait des intérêts signifiantes dans l’éducation obligatoire et ces politiques ont influencés leurs recherches. Pourtant, nous acceptons aveuglément que leurs interprétations de la psychologie développementale sont largement correcte (en fait, il existe des failles graves dans toutes leurs théories).


En plus, n’oublions pas qu’il existe pleines de subjectivités dans les observations objectifs. Les chercheurs sont des personnes comme vous et moi. Vous et moi, nous pouvons prêter attention au même stimule et avoir des différents, mais tout aussi convaincant, histoires à partager concernant ce que nous avons trouver. Ni l’un ni l’autre à tort. Ça arrive tout le temps. N’oublions pas qu’il avait un temps que tous les chercheurs ont pensés que le monde était plat.

Message clé : plusieurs voix peuvent partager une opinion, ça n’ajoute pas à la mérite du point de vue contre la une personne qui est en désaccord.

Une découverte est « à la tendance » quand plusieurs personnes partages nos interprétations. Avec la croissance en popularité, les intérêts sociales et politiques coupe la visibilités aux arguments contraires pour rendre plus simple. Le point de vue dominant, souvent dilué par les media et la consomption générale, devient la norme et s’intègre dans notre vue du monde. Les gens en parles aux soirées, ils s’adaptent dans les manières qu’ils prennent les nouvelles informations, et s’alignent par ces “pièce d’or scientifiques” dans la manière qu’ils traitent des sujets reliés, et voilà, la théorie scientifique ce transforme en croyance largement répandue. Nous s’accrochons sur ces théories, comme s’ils étaient des vérités universelles, jusqu’à ce que nous recevrons un évidence émouvante, sans équivoque et indéfectible qui nous montrons des faits et interprétations alternes qui sont mieux.


Relier cette réflexion à la pédagogie : Il n’en a pas un “meilleur” façon d’apprendre. Il a plusieurs manières d’apprendre, et autant manières d'enseigner. Pourtant, au lieu de critiqué le système éducatif pour ça manque de dextérité à accommoder les styles et besoins différents de chaque enfant, nous préserverions la sainteté de la pédagogie, comme il est au présent, et nous choisissons de marginalisé les enfants qui ne correspondent pas.

Un exemple précis : un enfant apprend comment lire à l’âge de quatre ans, un autre à l’âge de neuf ans. Quand les deux enfants sont treize, avec un développement normatif, vous ne pouvez pas voir c’est qui qui a appris au premier. Pourtant, l’administration scolaire va libellé un enfant en disant qu’il a des difficultés d’apprentissage et va forcé l’autre à ralentir. La lourdeur de ces libellés ont aussi des effets négatifs à long-terms sur les enfants, même avec le fait qu’ils ont aucune rapport avec leurs potentiel individuel.


Un fait très peu connu : la courbe de Gausse est emprunté par une théologie égyptienne qui fait référence à la pénurie de la valeur humaine. Les plus valable entre nous sont représentés par la pointe étroite de la pyramid, et le plus bas vous vous trouvez dans la pyramide… vous comprenez ? Au présent, ce théologie a pris une posture scientifique, dans la loi de biologie, et prend l’hypothèse que le talent s’apporte au long de la courbe en relation avec notre valeur à notre société.

C’est la vrai définition de la fiction scientifique. La courbe de Gausse est complètement sans fondement.


Notre système scolaire était construit pour accommodé les besoins du marché d’emploi de l’ère de la Révolution Industrielle. La courbe de Gausse a donné une manière très efficace d’allouer les ressources humaines pour le marché en évolution. Tous pour dire que le modèle éducatif est archaïque et doit être réformé.

L’apprentissage doit adopter les choix du marché libre. Offrant une variété pour chaque besoin, chaque profil d’apprentissage et chaque intérêt. Si nous pouvons personnaliser nos café Starbucks, ce n’est pas si hors de norme d’adapter nos programmes d’apprentissage et de développement à nos intérêts et nos compétences. Imaginez que vous obtenez votre diplôme et que vous vous sentez confiant, capable de faire un transition harmonieuse vers l’âge adulte, sans être touché par les traumatismes en classe et sur le terrain de jeu.


C’est l’avenir que j’y vais créer.


9 views

2018-2020 by Project Purpose Incorporated ©

  • Instagram Handle