Search
  • Rachelle Innocent

Parens Patriae: « L’Etat » de famille

Beaucoup d’entre nous avons eu une vision de le futur qui peut avoir inclus une famille.


Prenant en compte votre réalité au présent, est-ce que vous êtes proches de cette vision préliminaire ?


Avec le soutien des comédies romantiques et autres histoires de fiction non basées dans la réalité, certains éléments de nos réalités au présent ont fracassés nos verres rosés du couple, le mariage, l’accouchement et la vie heureux à jamais. Pour beaucoup d’entre nous, cette réalité peut bien avoir manifester, pourtant pour une grande majorité des autres, cette vision est très éloignée du présent.


Très éloignée, mais beaucoup plus réaliste.


Qu’est-ce que vous voulez dire avec cet message cryptique ?


Les familles sont décalés de cet image parfait très idéaliste dans beaucoup plus de façon que nous pourrions pensées.

L’Histoire suggère « le debut de la fin » de la famille nucléaire, en termes réels, pendant la fin des 1800s. Pourtant, la famille nucléaire est toujours un idéal socioculturelle que nous chérissons, c’était plus au moins détruit pendant la révolution du charbon, un effet qui s’aligne avec l’introduction de la pédagogie obligatoire.


Avec la pédagogie obligatoire, aussi connu comme l’education publique, venez cette notion de parens patriae.


Bon. Je ne parle pas en latin. Voudriez-vous élaborer sur ce que le terme signifie ?

Parens patriae est un terme en latin qui circule dans le domaine judiciaire qui signifie que dès que vous amenez les enfants dans ce monde, les paramètres de votre rôle de parent se limite à l’obligation légale d’assurer l’entretien et l’éducation de vos enfants. Pour allez un étape plus loin, parens patriae donne au gouvernement la souveraineté absolue de votre enfant.


Ce qui… est complètement dingue.


Et bon. Cela ne faisait pas partie d’aucune des versions de réalité que j’imaginé quand j’ai rêvé d’avoir une famille un de ces jours. Bah alors, saviez-vous que le gouvernement a un droit sur votre production reproductive ? Pourquoi aurais-je souffert de la douleur et (ce que je suppose être un traumatisme) de l’accouchement et de l’éducation des enfants si mes enfants ne m’appartenaient pas… surtout quand en fait, ils sont sur le mien - basé strictement sur la génétique et ce que j’ai appris dans les cours de biologie.


Pourquoi quelqu’un accepterait-il d’appliquer une loi aussi ridicule?


Je sens très privilégie d’avoir une audience globale, donc s’il vous plait verifier le statut de parens patriae dans votre pays et tenez moi au courant. Tout pour dire, je suis confiante que c’est largement normalisé au travers plusieurs pays. Ce qui est dingue parce que cette loi donne le gouvernement le pouvoir des rois absolue des vieux temps, donnant l’état le titre de père primaire de vos enfants.


J’ai fais de plus de recherche car j’était convaincu que c’était un genre de blague.


Néanmoins, j’ai appris que j’étais complètement aveugle à l’histoire qui a suivi l’introduction de la pédagogie obligatoire. Ce que les livres d’histoire ont échouées à mentionner est que vos grandparents et les parents de vos grandparents ont résisté l’introduction de la pédagogie obligatoire avec les émeutes et la révolte. L’introduction de l’education obligatoire a marginalisé les personnes ordinaires, a créée une division dans les familles, a créé des dépendances de gros qui n’existaient pas puisque les familles en Amérique du Nord avant la révolution du charbon était autonomes. Aussi, la pédagogie obligatoire a également grossièrement étendu notre concept d’enfance. Au finale, le gouvernement a gagné le combat en introduisant ce notion de « parens patriae » en rendant la décision de garder les enfants hors de l’école illégale.


Donc, nous n’avons jamais demandés pour la pédagogie obligatoire ? Cela était forcée sur nous ?


Si.


Forçant les enfants d’y aller à l’école a donner un effectif garanti pour le marche d’emploi en plein essor qui venez avec la révolution du charbon et aussi la révolution industrielle. Le gouvernement devait sortir les enfants des fermes pour créer de l’approvisionnement.


Pour ceux des parents qui ont continuer à resister, leurs enfants étaient pris et placées avec les familles d’accueil.


Ce qui est le vrais début du système de placement et foyer d’accueil. Un système qui est, d’ailleurs, très brisé au Canada et au Etats-Unis.


Un article qui était écrit par Kovarikova, CEO & Fondatrice de Child Welfare Political Action Committee Canada explique que la résultât typique pour les jeunes qui âge hors du système de placement et foyer d’accueil inclus, « faible rendement scolaire; chômage ou sous-emploi; sans-abri et insécurité du logement; participation au système de justice pénale; parentalité précoce; mauvaise santé physique et mentale; solitude. »


Au Canada, seulement environ 44 % des enfants élevés par la province terminent leurs études secondaires, comparativement à 81 % des enfants élevés à la maison. Le pourcentage est encore plus faible si nous recherchons les enfants d’état qui reçoivent un diplôme de premier cycle. On prévoit que jusqu’à 90 % des jeunes en foyer d’accueil recevront des prestations d’aide sociale dans les six mois suivant leur départ, (Macleans Article).


C’est chaud. Que dois-je faire avec cette information ?


Nous venons de tenir notre election partielle au Canada, et malgré la COVID-19, de nombreuses personnes ont manifesté leur appui a leur parti politique préféré. Ce que je suggère et que nous tenons nos MPPs, et les niveaux de gouvernement provinciales et fédérales responsable pour la modifications si pas l’élimination complète de cet notion de parens patriae. Je vous encourage à faire de même dans vos pays, mettons ce parens patriae au repos, globalement.


Renforçons la communauté pour aider les enfants qui ont besoin de soutien.


J’ai la certitude que, dans aucun autre monde, le gouvernement est un meilleur parent que les gens qu’il a été bâti pour servir.

11 views

2018-2020 by Project Purpose Incorporated ©

  • Instagram Handle